PRENEZ PAS LES MORTS POUR DES CONS

Les Cabarettistes chez les b-Ateliers

lundi 22 mai, à partir de 19h30 (début du spectacle 30 minutes après).

unnamed-1
Un voyage par chants et par mots à travers l’œuvre et la vie de Jehan Jonas, auteur interprète de génie à la parole lumineuse et au verbe incisif.
Et pour faire de ce lundi le plus beau des samedis soir que vous ayez connu, nous vous préparons un repas fait maison, bio comme tout, à vous faire regretter que ce ne soit pas lundi tous les jours ! Oui, nous luttons pour la réhabilitation du premier jour de la semaine, injustement décrié, oui, nous venons crier la vérité à la face du monde, l’ennemi, le seul, le vrai, c’est le mardi, car comme le disait à peu près Vercingétorix : Ce César qui revient toutes les semaines, y en a marre, dis !
Venez donc lutter avec nous, à prix libre, comme toujours, c’est-à-dire à la hauteur de vos moyens pour nous aider à continuer, encore et encore, à faire éclater les rires, trembler les yeux, réjouir les ventres et, avant toutes choses, à sauver les lundis !

Lundicalement vôtres.

Léon Bonnaffé
infos pratiques (ça peut l’être !)
 
La Péniche Adélaïde 
Face au 46 du Quai de la Loire, 75019, Paris
réservation indispensable : chezlesb.ateli ers@gmail.com
M° Jaurès (L. 5, 2, 7 bis)
Dîner et spectacle en participation libre

Triptyque « Caves, bars, et… »

Les Cabarettistesvisuel triptyque vous présenteront au théâtre de l’Opprimé à partir du mois d’avril et à raison d’un volet par mois leur triptyque « Caves, Bars et… «  autour de l’univers de la chanson française méconnue et des artistes des cabarets rive gauche :

  • le 16 avril 2016 à 19h30 : Tableau 1 : Les méconnus : « Les plus inconnus des auteurs, compositeurs, interprètes connus »
  • le 11 mai 2016 à 19h30 : Tableau 2 : L’Oeuvre : « Prenez pas les morts pour des cons »
  • le 14 juin 2016 à 19h30 : Tableau 3 : Le Lieu : « Les galops du Cheval d’or »

Chaque une de ces représentations sera comme d’habitude accompagnée d’entractes culinaires et suivie par un artiste invité par l’équipe des Cabarettistes.

Réservation : reservation@theatredelopprime.com

Festival l’éveil du printemps

11062043_917095145019376_4227512548518021560_nÀ l’occasion de la première édition du festival l’éveil du printemps organisé par le Bureau 3 à la Générale, les Cabarettistes reprennent leur train lunaire  » Prenez pas les morts pour des cons «   le 25 mars 2016 à 20h00, pour vous faire découvrir à travers les confessions de cette famille déjantée l’oeuvre de Jehan Jonas.

Auteur et compositeur  : D’après l’œuvre de Jehan JONAS
Direction artistique et adaptation : Matila Malliarakis assisté de Solange Wotkiewicz
Arrangements : Zofia Rieger et Nathan Gabily
Accompagnement : Zofia Rieger, Nathan Gabily, Hugues de la Salle, Alain Carbonnel
Avec : Nathalie Bourg, Alain Carbonnel, Nathan Gabily, Clémentine Lebocey, Matila Malliarakis, Malvina Morisseau, Zofia Rieger, Hugues de la Salle, Jeanne Vimal, Solange Wotkiewitcz.

Participation libre

Réservation  :

reservation@lebureautrois.com

06 51 24 26 69

Première : Les galops du cheval d’or

Les CabarettistesVisuel Cheval d'Or vous invitent une fois de plus à remonter le temps en leur compagnie, cette fois-ci vous pourrez découvrir le 20 mars à 17h00 au forum Léo Ferré leur toute nouvelle création : « Les Galops du cheval d’or » qui retrace l’histoire de ce lieu emblématique des cabarets riv’gauche. Vous pourrez y retrouver ou découvrir des artistes comme Jean Pierre Suc, Henri Serre, Ricet Barrier, Boby Lapointe, Roger Riffard, Anne Sylvestre, Petit Bobo, Daniel Prévost, Pierre Louki, Raymond Devos, Philippe Avron et Claude Evrard, qui ont fait la renommée de ce lieu. Comme d’habitude, le spectacle sera accompagné d’entractes culinaires concoctés par un artiste culinaire invité par l’équipe. Les Cabarettistes convieront également un artiste de la chanson, Govrache, à venir clore cette soirée.

DSC_0289-1
Matila Malliarakis et Nathalie Bourg

Coordination et désadaptation : Matila Malliarakis assisté de Solange Wotkiewicz

Arrangements et accompagnement : Zofia Rieger, Nathan Gabily, Hugues de la Salle, Alain Carbonnel

Avec: Nathalie Bourg, Alain Carbonnel, Nathan Gabily, Clémentine Lebocey, Matila Malliarakis, Malvina Morisseau, Zofia Rieger, Hugues de la Salle, Jeanne Vimal, Solange Wotkiewicz

Participation libre pour le repas

Spectacle 12 € tarif plein,10€ tarif réduit

Réservation indispensable à : resa@forumleoferre.org

Avant-Première : Les Galops du cheval d’Or

DSC_0287
L’enseigne du cheval d’or

        Le 5 mars prochain à 19h30 sur la péniche Adélaïde vous pourrez assister à l’avant-première du nouveau cabaret orchestré par l’équipe des Cabarettistes : « Les Galops du Cheval d’or » retraçant l’histoire de ce lieu emblématique des cabarets riv’gauche : le cheval d’or, spectacle qui sera créé le 20 mars au Forum Léo Ferré. Vous pourrez y retrouver ou découvrir des artistes comme Jean Pierre Suc, Henri Serre, Ricet Barrier, Boby Lapointe, Roger Riffard, Anne Sylvestre, Petit Bobo, Daniel Prévost, Pierre Louki, Raymond Devos, Philippe Avron et Claude Evrard qui ont fait la renommée de ce lieu. Comme d’habitude, le spectacle sera accompagné des entractes culinaires concoctés par Bruno Galibert.

DSC_0289-1
Matila Malliarakis et Nathalie Bourg

Coordination et désadaptation : Matila Malliarakis assisté de Solange Wotkiewicz

Arrangements et accompagnement : Zofia Rieger, Nathan Gabily, Hugues de la Salle, Alain Carbonnel
Avec: Nathalie Bourg, Alain Carbonnel, Nathan Gabily, Clémentine Lebocey, Matila Malliarakis, Malvina Morisseau, Zofia Rieger, Hugues de la Salle, Jeanne Vimal, Solange Wotkiewicz

Participation libre pour le spectacle et le repas

Réservation indispensable à : bouche.a.bobine@gmail.com

On parle des Cabarettistes

Voici un article de David Desreumaux publié sur le site Hexagone à la suite de la soirée exceptionnelle pour le 60ème anniversaire de la création du Cheval d’or au Forum Léo Ferré le 14 décembre 2015 :

 » LES CABARETTISTES RESSUSCITENT LE CHEVAL D’OR

Les Cabarettistes ressuscitent Le Cheval d’Or
Hugues De La Salle, Clémentine Lebocey, Nathalie Bourg et Matila Malliarakis
Photo Flavie Girbal
Clémentine Lebocey et Hugues De La Salle

Photo Flavie Girbal

Sans avoir l’âme plantée dans le rétroviseur, il est tout de même des périodes que l’on aurait aimé vivre. Enfin moi oui. A tort ou à raison, certes, que sais-je après tout, on n’est jamais que de son époque et il est bien impossible de faire la lumière sur ses fantasmes temporels. Ainsi, souvent me vient-il à songer, à rêver que j’aurais vécu la grande époque des cabarets parisiens… Ceux-là même qui participèrent de l’éclosion – de l’explosion – de nos fameuses légendes d’Épinal. Et d’ailleurs aussi. Les Brel, Barbara, Ferré, Brassens, Gainsbourg, Vian et j’en passe autant comme autant. Je n’ai pas ici l’ambition de dresser un mausolée, un monument aux morts glorieux. Tombés pour la chanson.

Non, je voulais juste faire mention – rapidement parce que l’on y reviendra dans quelques mois – d’un spectacle qui s’est créé récemment. Un spectacle où, dès l’ouverture, on y entend la voix de Gilles Tcherniak, l’un des tenanciers du Forum Léo Ferré, à Ivry. Fameux lieu de chanson et de spectacle vivant au sens large où l’on mêle le patrimoine et l’avenir de l’art en rimes chantées. Pourquoi donc ce Gilles Tcherniak ? Attends.

Le spectacle dont je te cause est créé et interprété par une troupe, Les Cabarettistes. Et le spectacle, intitulé « Les galops du Cheval d’Or » retrace l’existence de ce Cheval d’Or qui ouvrait ses portes il y a précisément 60 ans, pour les fermer en 1969. Comme la quasi totalité des cabarets aujourd’hui. Fermés. Le Cheval d’Or se trouvait au 33 de la rue Descartes, dans le quartier de la Contrescarpe, à Paname. C’est aujourd’hui un resto japonais me semble-t-il.

Photo Flavie Girbal
De gauche à droite : Matila Malliarakis, Solange Wotkiewicz, Alain Carbonnel, Hugues De La Salle, Malvina Morisseau, Clémentine Lebocey

Photo Flavie Girbal

Les Cabarettistes embarquent le public dans l’histoire de ce cabaret, créé par Jean-Pierre Suc et Léon Tcherniak. Oui oui, le daron de gugusse susnommé. Tu comprends mieux pourquoi le Gilles cause au début ? C’est dans les gènes le spectacle vivant, que veux-tu… Et qui mieux que lui pouvait fournir la matière à cette résurrection de scène ? Les Cabarettistes déploient leur livre depuis la naissance jusqu’à la fermeture de l’établissement. Ce sont les « galops d’essais » des artistes qui y sont présentés, les débuts de grandes figures parmi lesquelles on croise Boby Lapointe, Anne Sylvestre, Petit Bobo, Riffard et pas mal d’autres.

L’exercice est réussi à plus d’un titre. Tout d’abord, sur le plan du spectacle en lui-même. Cette jeune bande de comédiens, officiant depuis 2014, est épatante. Dynamique, douée, drôle, leur truc à eux c’est le cabaret qui mêle chanson et théâtre. On se prend le temps d’un spectacle à se croire rue Descartes en 55 ! Réussi à plus d’un titre disais-je car ces jeunes gens parviennent à distiller en nous cette envie d’aller fouiller dans la mémoire des cabarets. La faire rejaillir, l’interroger auprès de ceux et celles qui en sont aujourd’hui encore les artificiers et les dépositaires. Les Cabarettistes rejoueront ce spectacle en mars prochain au Forum Léo Ferré. On y sera et il me prend l’envie d’aller à la rencontre de cette histoire, de rouvrir le livre comme l’ont fait ces Cabarettistes. Et je t’en ferai profiter !

En attendant, je t’engage à visionner ci-dessous les extraits du spectacle filmé le 14 décembre dernier. Un avant-goût d’hier pour demain qui nous ressemble, qui nous rassemble. Parce que jamais la chanson ne se laissera fermer la bouche.  » David Desreumaux, Hexagone.