Présentation du Festival                      Programme du Festival                      Carte et lieux du Festival                      Calendrier du Festival                     Informations pratiques                      Soutiens


Les Cabarettistes et le Théâtre de l’Opprimé présentent

du 5 au 15 janvier 2017

 

 

AU TEMPS POUR NOUS

 

FESTIVAL POUR S’ÉMANCIPER DU TEMPS

image

les-cabarettistes           mairie-12eme          acte-21          to

 

« Qu’on me redise un jour que l’amour n’a qu’un temps
Tant que courra le temps je t’aimerai autant
T’en fais pas mon amour, laissons-le défiler
Il est temps de s’étendre pour mieux le défier »
Loïc Lantoine
« Tu fais assez vite ce que tu fais assez bien. Hâte-toi lentement. »
l’Empereur Auguste
« Dans le temps, même le futur était mieux. »
Karl Valentin
« Ton cul est rond comme une horloge,
et quand ma fatigue s’y loge,
j’enfile le temps à rebours,
je mate l’heure sous ta jupe,
il est midi moins deux minutes
et je suis encore à la bourre »
Allain Leprest

Bienvenue chez nous !

Une année nouvelle va commencer, et reviendront avec elle les bonnes résolutions. L’école des enfants est réglée sur le rythme des parents : « métro-boulot-dodo », et l’on se dit « On n’est qu’en janvier» ou bien « C’est déjà janvier » !

À l’heure de la restauration rapide, de la croissance économique en berne, où nous sommes aiguillés par une horloge ou par le miroir aux alouettes, hé bien, précisément maintenant, nous vous invitons « chez nous » citadins, banlieusards, étrangers et campagnards, à faire sa fête au temps !

Chez nous en ce mois de janvier 2017 c’est au Théâtre de l’Opprimé. Rui Frati et son équipe nous ont donné carte blanche et c’est pour nous l’occasion de créer la 1ere édition de notre festival nomade. Et de partager ces espaces avec des êtres humains qui nous touchent, dont nous estimons le travail et qui ont des manières différentes de la nôtre d’aborder le temps, donc le monde actuel.

Notre événement s’adresse aux enfants, à  ceux qui le furent et ceux qui le seront, aux personnes d’un certain âge, aux amateurs et aux professionnels, à  ceux qui n’entendent rien à  rien, aux fortunés et à  ceux qui sont « nés forts d’aucune tune ». Nous pensons notre temps fort, de festivités, comme un ensemble riche, admirable, témoignant du talent intime et collectif, au cours duquel chacune et chacun pourra apprendre un petit quelque-chose, avec lequel il ou elle pourra faire sa popote pour le présent de notre futur !

Ne mettons donc pas nos intelligences en pilotage automatique !

À l’année prochaine !

L’équipe des Cabarettistes